01 80 88 42 42

(Prix d'un appel local)

Du lundi au vendredi

9h00-19h30

Le samedi

9h-17h00

Pièces détachées

Catégories
Catégories

Freinage

Plaquettes de frein

Disque de frein

Etrier de frein

Freins à tambours et Kit arriere

Frein a main

Hydraulique

Liquide de frein

Gestion Freinage et ABS

Filtration

Moteur

Distribution

Courroies

Refroidissement

Injection

Lubrification

Alimentation air/carburant

Turbo/suralimentation

Pompes

Poulies

Capteurs/calculateurs/sondes

Capteur de niveau

Capteur de pression

Capteur de temperature

Relais

Soupape d'air

Culasse

Pistons

Vilebrequin

Bielles

Joints et bagues d'etancheite

Cables de commande

Embrayage, boite de vitesse, cardans

Pieces d'embrayage

Accessoires de boite de vitesse

Transmission / Cardan

Etancheite boite/pont

Joints spi/homocinetiques

Demarrage et charge

Echappement

Direction / Suspension / Roulements

Amortisseur

Direction

Rotule direction exterieure

Biellette / rotule direction interieure

Pieces de pompe de direction

Pieces direction

Kit de réparation de direction

Barre/liaison de direction

Pieces de suspension

Roulement / moyeu / roue

Silentblocs

Suspension hydraulique / Sphere

Visibilite

Optique / phare / feu

Balai d'essuie-glace

Pieces d'essuie glace

Ampoules

Systeme de lave glace

Systeme de lave phare

Chauffage et climatisation

Habitacle

Accessoires et portage

Jantes & roues

-10% sur la marque RYMEC : Code RYMEC10

ATE

ATE

ATE est un des principaux équipementiers de l’industrie automobile, spécialisée principalement dans les systèmes de freinage, sur les marchés de la pièce d’origine et de la rechange indépendante.

L’histoire d’ATE débute en 1898 lorsqu’Alfred Teves, un entrepreneur allemand, commence sa carrière dans les usines de bicyclettes Adler, avant de devenir en 1902 le premier vendeur d’automobiles de l’entreprise.

Il crée en 1906 son entreprise de représentation d’accessoires pour automobiles, sous son propre nom. Tout s’enchaîne très vite : il est présent au salon de l’automobile de Francfort quelques jours après l’ouverture de sa société. En collaboration avec un ingénieur allemand, il fonde une usine de radiateurs, afin de se créer une deuxième activité en rapport avec le monde de l’automobile. À cette époque, il compte Audi, Hansa et Wanderer parmi ses clients.

En 1911, une usine de construction mécanique et de garniture Alfred Teves voit le jour. La fin de la Première Guerre mondiale marque un tournant pour la société, l’activité de représentation d’entreprises passant au second plan, pour laisser le champ libre aux pièces fabriquées dans ses propres usines. L’entreprise entre alors sur le marché des fournisseurs automobiles, avec ses pistons de haute qualité et ses systèmes de freinage.

Il faudra attendre 1921 pour que le nom de marque ATE soit créé, avec son logo bleu tel qu’on le connaît aujourd'hui. Cinq ans plus tard, Alfred Teves s’impose comme un pionnier avec l’introduction du frein hydraulique en Europe : l’Adler Standard est la première voiture du vieux continent équipée d’un système de freinage hydraulique, le frein Lockheed ATE. Ses systèmes de freinage seront optimisés en 1934 pour le sport automobile. Quelques années plus tard, ATE introduit le maître-cylindre pour les voitures de particulier, les poids lourds et les autocars.

Comme toutes les industries, la croissance d’ATE freine pendant la Seconde Guerre Mondiale, avant que la production dans l’ensemble des usines ne reprenne en 1948. Grâce à son système hydraulique d’amplification, ATE crée les premiers systèmes d’assistance au freinage en 1954 lors de courses automobiles des “Flèches d’argent” de Mercedes-Benz.

En 1958, la société dépose le brevet du principe de construction du “départ au sol négatif”, conçu pour un meilleur maintien du véhicule en ligne droite lors du freinage. La production en série de freins à disque débute en Allemagne la même année. Suivent la fabrication, en 1960, de freins à disque sous licence Dunlop, le lancement du premier ABS intégré en 1984 et l’entrée sur le marché des essuie-glaces avec l’innovante raclette en caoutchouc à deux composants en 1996.

La firme allemande de pneumatiques Continental rachète les activités châssis et freinage d’ATE : c’est la naissance de Continental Teves AG & Co. L’innovation continue avec le lancement en 2002 du premier ESP (Electronic Stability Program ou système éléctronique de maintien de la stabilité) avec contrôle de trajectoire actif. L’entreprise s’offre le secteur d’activités “électronique automobile” de Motorola en 2006 et étoffe sa gamme de produits, avec par exemple la technologie télématique.

Aperçu