BOSCH

BOSCH

BOSCH est une entreprise allemande dont les principaux secteurs d’activité sont l’équipement pour l’industrie automobile, la fabrication d’outils électriques et d’appareils électroménagers, les techniques industrielles et de bâtiment (dont la sécurité), et les techniques d’emballage. En 1886, Robert Bosch fonde un “atelier de mécanique de précision et de génie électrique” à Stuttgart : c’est la naissance de la marque Bosch. Dès sa création, l’entreprise est caractérisée par sa conduite innovante et son engagement social. En 1897, BOSCH réussit sa première installation d’un dispositif d’allumage magnéto basse tension sur un véhicule à moteur. La première usine de BOSCH hors Allemagne ouvre ses portes à Paris en 1905. Le premier BOSCH Service ouvre en 1921 lorsque BOSCH confie à Max Eisenmann & Co, une entreprise d’Hambourg, l’installation et la réparation sur les systèmes d’éclairage de la marque allemande. Plus de 15 000 de ces ateliers, maintenant reconnus comme les services automobiles BOSCH, opèrent dans le monde aujourd'hui. Après cinq ans de développement, BOSCH lance la production de 1 000 pompes à injection diesel en 1927. En 1932, BOSCH fait l’acquisition de la division de la technologie de chauffage de Junkers & Co : cette acquisition marque le début de la division Thermotechonologie d’aujourd’hui. La même année, la marque présente sa première perceuse à percussions : c’est la première perceuse électrique capable de frapper et faire tourner en même temps. En 1951, BOSCH dévoile son nouveau système d’injection essence pour les voitures avec des moteurs à deux temps. Avec son dosage précis de carburant, il réduit la consommation d’essence du véhicule d’environ 20% et augmente sa puissance de 23 à 28 chevaux. Deux ans plus tard, le groupe lance ses premiers appareils hydrauliques : un ascenseur hydraulique utilisant la puissance d’un moteur de tracteur pour soulever et abaisser une charrue. L’année 1967 marque le début de la production du système d’injection d’essence électronique Jetronic. Grâce à cette technologie, les véhicules en étant équipés sont capables de répondre aux normes environnementales américaines les plus poussées. Moins de dix ans plus tard, le groupe allemand commence la production de sondes lambdas, puis en 1978, celle de l’ABS, système d’antiblocage des roues à commande électronique. Deux autres systèmes BOSCH sont basés sur l’ABS : le système de contrôle de traction TCS créé en 1987 et le programme électronique de stabilité ESP de 1995. BOSCH met ensuite ses compétences au lancement sur le marché du premier système de navigation indépendant du véhicule en Europe, le TravelPilot IDS, en 1989. Lancé en 1997, le système d’injection diesel haute pression à rampe commune suit la voie de BOSCH pour des voitures plus respectueuses de l’environnement. Trois ans plus tard, BOSCH retourne à l’injection directe d’essence avec le système DI Motronic. Les années 2000 sont marquées par des acquisitions dans le domaine de la santé (équipements médicaux) et de l’environnement (systèmes et composants pour la production d’énergies renouvelables, dont l’énergie solaire). Début 2010, BOSCH débute la production pour le système de freinage d’urgence prédictif, qui aide les conducteurs à éviter les collisions par l’arrière. Ce système combine le programme électronique de stabilité ESP avec les capteurs de radar du système de régulateur de vitesse adaptatif, complétées par un capteur vidéo. S’en suit la première production de la technologie hybride de série la même année. Conformément aux volontés de Robert Bosch, la Fondation est créée par ses héritiers en 1964, soulignant l’orientation sociale de ses activités. Bien que les héritiers perçoivent une petite rente, les bénéfices du groupe sont intégralement versés à la Fondation après les dépenses d’investissement et de R&D du groupe BOSCH à travers le monde.

Aperçu