SKF

SKF

SKF est l’un des premiers fournisseurs mondial de produits, solutions et services sur le marché des roulements, des solutions d’étanchéité, de la mécatronique, ainsi que des services et systèmes de lubrification. Le groupe dispose d’usines, centres techniques et bureaux dans plus de 130 pays à travers le monde. La création de la société Aktiebolaget Svenska Kullagerfabriken remonte à 1907. L’un de ses membres fondateurs, Sven Wingquist, était l’inventeur du roulement à rotule sur billes à deux rangées. Dès 1908, des agences et distributeurs agréés commencent à fleurir dans le monde entier : Allemagne, France, Finlande, Danemark, mais aussi Australie, États-Unis, Argentine, Japon… Les filiales à travers le monde ouvrent généralement sous le nom de SKF. En 1915 débute la production d’un roulement à une rangée avec encoche de remplissage, aussi appelé le “roulement Volvo”. L’action SKF est introduite à la Bourse de Stockholm l’année suivante, et la société acquiert l’une des plus anciennes installations d’extraction et de fusion de minerai. En 1917, une nouvelle usine de roulements voit le jour en France, à Bois-Colombes. L’année suivante, SKF rachète la société américaine Atlas Ball Co., afin de garantir la fourniture de billes en acier aux États-Unis. En 1919, la société accuse une baisse de production, l’industrie de l’après-guerre n’étant pas encore revenue à la normale. Cette même année, l’entreprise conçoit le roulement à rotule sur rouleaux. La gamme s’étend en 1922 et comprend désormais des roulements à rouleaux coniques. Dès 1923, la production augmente et le redressement économique se poursuit les années suivantes, jusqu’à l’introduction de l’action SKF aux Bourses de Londres en 1928, puis Paris, en 1929. SKF acquiert cette même année sept usines de roulements à billes allemandes. Le groupe continue de se développer tant bien que mal dans les années 30, malgré une nouvelle dépression économique. En 1939, SKF développe et met sur le marché un nouveau type de roulement, la butée à rotule sur rouleaux. Le groupe résiste aux nationalisation et fermetures de certaines de ses agences durant la Seconde Guerre Mondiale. La production d’après guerre reprend petit à petit en 1948. Deux ans plus tard, un nouveau roulement à rotule sur rouleaux est lancé, le “roulement C”. L’Aktiebolaget Svenska Kullagerfabriken continue de se développer et en 1970, le groupe dispose de 68 usines et emploie 67 700 personnes. Le nom de la maison mère change en 1976 pour devenir Aktiebolaget SKF. En 1990, Aktiebolaget SKF lance de nouveaux pôles d’activités : l’étanchéité, en acquérant des sociétés de joints et de produits liés à l’étanchéité, le contrôle des vibrations, grâce au rachat d’une société américaine, mais aussi dans les outils de découpe de l’acier à grande vitesse et de fabrication d’instruments de mesure au laser. En 1993, SKF revend certaines filiales et se recentre sur son coeur de métier, les roulements et les solutions d’étanchéité. La société se lance en 1996 dans la fabrication de roulements de roue. L’année 1999 marque un tournant lorsque le groupe lance un réseau de e-business. SKF fait de nombreuses acquisitions tout au long des années 2000 et se lance dans la mécatronique et les systèmes de lubrification. Au milieu des années 2000, la théorie SKF de la durée de vie est adoptée comme nouvelle norme ISO de durée de vie des roulements. Le centenaire du groupe est marqué par le lancement d’une nouvelle gamme de roulements éco-énergétiques, qui permettent de diminuer le frottement. Cette gamme s’agrandit vite avec les roulements à rotule sur rouleaux et les roulements à rouleaux cylindriques. Le groupe ouvre également plusieurs centres universitaires technologiques, principalement aux États-Unis, dont certains spécialisés en tribologie, science qui étudie les phénomènes susceptibles de se produire entre deux systèmes matériels en contact, immobiles ou animés de mouvements relatifs. Dès 2010, des centres universitaires technologiques sont créés et consacrés au développement durable et à l’environnement. Ce positionnement écologique est renforcé en 2012 grâce à un partenariat avec la WWF, dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre. SKF continue de développer ses activités dans le domaine de la Recherche & Développement, en se concentrant sur des nouveaux produits et services ayant un impact positif sur l’environnement.

Aperçu