01 80 88 42 42

(Prix d'un appel local)

Du lundi au vendredi

9h00-19h30

Le samedi

9h-17h00

Pièces détachées

Catégories
Catégories

Freinage

Plaquettes de frein

Disque de frein

Etrier de frein

Freins à tambours et Kit arriere

Frein a main

Hydraulique

Liquide de frein

Gestion Freinage et ABS

Filtration

Moteur

Distribution

Courroies

Refroidissement

Injection

Lubrification

Alimentation air/carburant

Turbo/suralimentation

Pompes

Poulies

Capteurs/calculateurs/sondes

Capteur de niveau

Capteur de pression

Capteur de temperature

Relais

Soupape d'air

Culasse

Pistons

Vilebrequin

Bielles

Joints et bagues d'etancheite

Cables de commande

Embrayage, boite de vitesse, cardans

Pieces d'embrayage

Accessoires de boite de vitesse

Transmission / Cardan

Etancheite boite/pont

Joints spi/homocinetiques

Demarrage et charge

Echappement

Direction / Suspension / Roulements

Amortisseur

Direction

Rotule direction exterieure

Biellette / rotule direction interieure

Pieces de pompe de direction

Pieces direction

Kit de réparation de direction

Barre/liaison de direction

Pieces de suspension

Roulement / moyeu / roue

Silentblocs

Suspension hydraulique / Sphere

Visibilite

Optique / phare / feu

Balai d'essuie-glace

Pieces d'essuie glace

Ampoules

Systeme de lave glace

Systeme de lave phare

Chauffage et climatisation

Habitacle

Accessoires et portage

Jantes & roues

-10% sur la marque RYMEC : Code RYMEC10

SNR

SNR

SNR est à l’origine une société française de fabrication de roulements mécaniques, devenue NTN-SNR.

L’histoire de la société débute à Annecy en 1916 sous le nom de SRO (Schmidt Roost Oerlikon). Dès 1919, elle emploie 200 personnes et fait tourner 130 machines créant des roulements à billes. À cette époque, SRO fait construire des villas à proximité de l’usine afin de toujours avoir sous la main les cadres et ingénieurs de la société.

Comme la plupart des industries, SRO subit un ralentissement de croissance durant la Seconde Guerre Mondiale. L’usine d’Annecy est bombardée, SRO repart de zéro. En 1946, Renault, nouvellement nationalisé, rachète SRO : c’est la naissance de SNR (Société Nouvelle de Roulements), en pleine reconstruction.

Au milieu des années 50, SNR produit 42 000 roulements chaque jour et est le leader de ce secteur. En 1957, le premier roulement cartouche de la marque équipe le train avant de la célèbre Citroën 2 Chevaux ; elle équipera ensuite la 4L. De la fin des années 50 au milieu des 70’s, l’entreprise se développe au niveau industriel en construisant de nombreuses unités de fabrication.

SNR n’est pas présent que sur le secteur automobile : en 1979, des commandes sont effectuées pour le moteur CFM56, série de turboréacteurs équipant les avions. Dans les années 80, Alain Prost gagne le championnat du monde de Formule 1 avec Renault et ses roulements SNR. SNR détient d’ailleurs à cette époque un record de vitesse depuis l’inauguration de la première ligne TGV, à l’époque le train le plus rapide du monde. Début des années 90, le lancement de la Twingo démarre : SNR en est l’équipementier pour les roulements. C’est à cette période que l’entreprise devient le premier roulementier certifié ISO 9001. À la fin des 90’s, SNR obtient le Grand Prix de l’Innovation pour le roulement instrumenté ASB (Active Sensor Bearing, soit roulement à capteur actif).

2007 marque un tournant dans l’histoire de la marque : le fabricant de roulements japonais NTN (New Technology Network) entre au capital de SNR. C’est aussi l’année d’un nouveau record du monde : le TGV atteint 574.8 km/h avec des roulements SNR. En 2010, Renault revend toutes ses parts à NTN, qui devient le seul actionnaire, et la raison sociale change pour le nom NTN-SNR Roulement.

De nos jours, le développement de NTN-SNR s’appuient sur deux axes : la réduction du couple de frottement et la réduction de la masse pour une même performance. Ces axes répondent à une politique de développement respectant l’environnement et tendent ) contribuer à la réduction des émissions de CO2, ainsi que l’augmentation de la recyclabilité des produits.

Côté innovation, après avoir équipé de ses roulements des TGV, des éoliennes, des avions, mais aussi la fusée Ariane V, NTN-SNR continue de développer la mécatronique intégrée au roulement pour les secteurs de l'automobile et de l'industrie.

Aperçu